Comment acheter une poussette canne pour bébé ?

Également nommée poussette 2ème âge, la poussette canne tient son nom de la manière dont on la replie. Pour faire son pliage, il faut procéder en trois temps… Une fois pliée, cette poussette très compacte et légère prend la forme d’une canne. Quand il se trouve dans la poussette canne, le jeune enfant (qui n’est plus un bébé) est assis et regarde la route, cette position lui permettra d’avoir une vision panoramique. Il est bien évident que pour avoir cette visibilité, le jeune enfant doit se tenir bien droit…

Voilà les raisons pourquoi elle sera recommandée pour des âges de 9 à 12 mois. Cependant pour des motifs touchant le bien-être de bébé, nous vous conseillons plutôt l’acquisition d’une poussette 2ème âge qui sera mieux adaptée pour les 18 à 24 mois de votre gamin.

Que doit-on prendre en considération avant l’acquisition d’une poussette canne

Il sera judicieux de considérer l’âge et le poids du jeune enfant, l’assise souhaitée de la poussette canne, les commodités et maniabilité de la poussette quand elle sera pliée.

L’achat d’une poussette canne pour bébé

La poussette canne sera, la plupart du temps, recommandée aussitôt l’âge de 9 mois. Il faut qu’à cet âge, l’enfant supporte la position assise, si ce n’est pas le cas, l’emploi d’une poussette canne sera sans aucun doute, un peu prématuré. Il vaudra mieux employer une poussette 1er âge qui est également appelée poussette hamac. Ce type de poussette a une assise bien plus agréable pour le petit dos du jeune enfant !

En résumé, à l’arrivée de l’enfant, vous avec acheté d’une poussette 1er âge. Qu’il s’agisse d’une poussette hamac ou nacelle puis transformée en coque. Cet achat fait aussitôt la naissance, ne devra pas être inutilisé ou revendu quand l’enfant aura atteint ses 9 mois ! Pour réaliser une acquisition judicieuse et tirer parti au maxi de sa poussette 1er âge, il est préférable d’axer sont choix sur une poussette canne quand il aura ses 18 ou 24 mois.

La poussette 2ème âge

La poussette canne, grâce son faible poids et sa commodité de rangement, sera plus facilement transportable et elle sera d’un grand secours pour assoir le jeune enfant quand il sera fatigué ou quand il en aura marre de jouer.

La poussette 2ème âge devra être considérée comme une aide ponctuelle quand le gamin aura la capacité à rester autonome. Dans la vie courante, il est évident qu’à 2 ans, votre gamin aimera et demandera de se dégourdir les jambes en maintenant votre main au cours des promenades, mais au retour, la poussette canne pourra être la bienvenue ! De toute évidence, le passage de la poussette 1er âge à la poussette canne oscille en fonction de la progression physique ds enfants.

Un investissement important

Si l’acquisition d’une poussette canne, aussitôt les six mois, semble être une proposition peu onéreuse… Mais il faut savoir que néanmoins, cette proposition ne devra être considérée comme étant l’idéal pour l’enfant. Ceci est dû à la façon dont est réalisé cette poussette, car elle n’aura pas les mêmes fonctionnalités qu’une vraie poussette 2ème âge.

L’adaptabilité aux moyens de transport

Pour parfaire l’équipement en cas de trajets en voiture, d’autres acquisitions seront nécessaires, spécialement dans le but de s’adapter au véhicule automobile. Il faut penser à une nacelle, une coque, un fauteuil auto puis un rehausseur : vous n’aurez pas la possibilité d’y échapper puisque c’est obligatoire…

Les caractéristiques de la poussette canne

Quand bébé a 2 ans, son corps a bien changé, il a bien grandi et son poids est devenu bien plus important. C’est la raison pour laquelle les poussettes cannes 2ème âge sont conçues pour accepter et supporter ces évolutions.

Il faut choisir des poussettes extrêmement résistantes, pour supporter le jeune enfant jusqu’à ses 3 ou 4 ans. Prendre des poussettes légères pour simplifier le transport et la manipulation. Que la position assise soit possible avec un harnais pour la sécurité de l’enfant. Qu’il y ait un marchepied pour que jeune enfant ait la possibilité s’appuyer et descendre de la poussette sans aide.

Il ne reste plus qu’à choisir la poussette la mieux adaptée au besoins

À présent, vous connaissez les fonctionnalités de la poussette canne et ses caractéristiques, il ne vous reste plus qu’à en sélectionner une. Pour vous faciliter le choix, prenez la poussette canne la plus légère. Pour ceci, il est préférable de choisir un châssis en aluminium… Il est bien évident que lorsque le choix technique a été fait, votre sélection se fera sur des caractéristiques moins importantes, mais nécessaires comme l’habillage pour la pluie, avec peut-être une capote été/hiver. Vous aurez à choisir le coloris, l’esthétique de la poussette et il vous faudra considérer la qualité du fabricant…

Plusieurs précautions sont à prendre avant d’acheter

Il sera nécessaire de contrôler que la poussette de genre “canne” sera conforme aux obligations de qualité française avec la norme NF S 54-001 et la norme européenne EN 1888.

Cependant, la seule existence de ces obligations n’assure pas la sécurité du gamin. Il ne faudra, en aucune façon, laisser un jeune enfant dans sa poussette sans surveillance. On vérifiera aussi que la fixation avec le harnais soit de bonne qualité et s’assurer que les freins sont bien mis quand la poussette est arrêtée.

Il est important d’avoir quelques endroits pour pouvoir ranger des éléments indispensables au confort de bébé, comme le biberon, quelques couches, un nécessaire d’hygiène et même pourquoi pas un sac à langer…