La micro maison pour une vie minimaliste et écologique

Tiny House

Il y’a de nombreuses pensées autour de la mini maison autres que la simplification de place. Cette nouvelle tendance pour les micros maisons dans l’Hexagone commence à faire des adeptes concevant une société active sur youtube par exemple, avec une conscience écolo de décroissance. Les gens font le choix de minimiser le volume où ils demeurent, de faciliter leur vie et de vivre avec moins. Une petite maison favorise cette conviction d’être entièrement libre dans un contexte restreint.

Un habitat qui limite son impact sur l’environnement

Bien isolée, lumineuse et ayant moins d’équipements électriques, la micro maison se veut respectueuse de son environnement. Les mini-maisons sont généralement élaborées en matériaux nobles, et autres éléments verts généralement de réseau local. Il est facile de rendre ces mini-maisons autonomes, en mettant en place des panneaux solaires, un système de traitement et de récupération des eaux de pluie et également des toilettes à compost. Concernant l’isolation, principalement en fibre végétale (comme la fibre de bois) y est prévue pour séjourner toute l’année, dans une ambiance cocooning. Bien entendu, au niveau de la consommation, une petite maison engendrer moins d’énergie et consomme peu de chose.

Une mini-maison sur la route en France

Afin de bouger une Tiny House approchant les 3,5 t (c’est habituel pour les micros maisons), vous devez posséder une auto ayant un poids tractable de 3,5 t. Souvent ce sont des pickups, des 4×4, fourgons ou encore des camions-bennes qui posséderont les capacités obligées.

Poids – surface – maximum pour une mini maison

Pour être prévue comme une micro-maison et pas du tout comme un déplacement hors normes, la forme doit répondre aux grandeurs suivantes : largeur moins de 2,55m, hauteur inférieure à 4,3m et un poids maxi : inférieur à 3,5t. La remorque fait un poids d’environ entre sept cents et 900 kilogrammes, et l’ossature, le plancher et le toit sont conçus pour offrir une bonne isolation de qualité toute l’année. Il est donc très difficile de construire une micro maison avec une telle surface respectant ces contraintes. La largeur d’une mini maison étant restreinte par le code de la route, et la hauteur par la hauteur des aqueducs, on peut jouer sur la longueur pour remanier l’air, de 12 à 17 mètres².

Stationner une micro maison

Votre mini-maison est autorisée à rester sur votre terrain privé sans aucune formalité administrative du moment qu’elle y reste moins d’un trimestre. Votre mini maison doit tenir en état en permanence ses moyens de mobilité (barre de traction, roues…) afin de pouvoir quitter son stationnement n’importe quand. Lorsque vous prédisez de faire de la micro-maison votre logement principal, il faudra se pencher sur la loi ALUR qui laisse juge arbitre à la municipalité de valider ou pas votre installation. Il y’a une autre possibilité d’emplacement non constructible : les « pastilles ». Ce sont des zones signalées dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU), privilégiées pour les habitats mobiles, démontables et légers, tout de suite. Cette maison doit être fréquenté en continue, ou au minimum huit mois par période.

Comments (0)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.