Comment devenir styliste de la mode ?

Vous ne sauriez devenir un créateur ou un styliste de la mode, en industrie, de la photo efficace sans une connaissance contextuelle des sphères historique, géographique, économique et sociale au sein desquelles vous projetez votre carrière créative. Dessiner des accessoires de mode, des chaussures, des sacs à main… peut être une possibilité pour évoluer dans les milieux de la mode.

Les écoles offrent aux étudiants une large palette d’arts plastiques, de cours d’histoire du costume, de marketing… En module et en option. L’assiduité aux cours magistraux et la rédaction de travaux écrits peuvent être obligatoires… Et faire partie de l’évaluation dans une formation au stylisme… Il ne faut pas considérer que le temps que l’on y consacre serait mieux employé dans le studio.

L’observation de la société

Les leçons que vous tirerez des analyses et des théories du passé, des discussions de groupe, de l’investigation intellectuelle et de la rédaction de travaux universitaires s’avéreront des sources d’inspiration inestimables pendant vos études… Elles seront essentielles à votre carrière future. La conjoncture socio-économique et le marché évoluent constamment… Le contexte et les motivations liés à l’achat de vêtements, des accessoires, des bijoux, du sac à main… Changeront peut-être plusieurs fois au cours de votre vie professionnelle.

Le styliste ne peut se fier uniquement à l’intuition

Des recherches et la capacité à déchiffrer les signes du changement sont le point de départ de toute création et de toute bonne entreprise. Il faut savoir que les formations au stylisme n’enseignent pas l’histoire de la mode. Vous avez tout intérêt à vous familiariser non seulement avec les noms des vêtements, les types de silhouettes, les matériaux et les stylistes reconnus, mais aussi avec les conditions sociales, environnementales et technologiques sous-jacentes et les raisons des transformations vestimentaires.

Le monde de la mode s’inspire fréquemment de styles anciens, les stylistes, les concepteurs de vitrines et les stylistes photo doivent savoir faire des allusions subtiles à la silhouette ou à la coupe caractéristiques d’une époque, ou mélanger une palette d’idées d’une manière inédite, et parfois ironique. La chronologie souligne les évolutions principales du costume. Elle les relie à leurs auteurs et aux événements contemporains. Elle vous aidera à trouver de la documentation… À identifier le contexte lorsque vous observez les vêtements dans les tableaux, au théâtre et au cinéma.

Les bases de données des écoles de stylisme

Certaines écoles archivent des costumes et des tissus, beaucoup possèdent aussi des banques d’images. Les bibliothèques des écoles de mode ont souvent des exemplaires reliés de magazines couvrant plusieurs décennies, ainsi que des périodiques contemporains.

S’inspirer des modèles exposés

La plupart des musées offrent des tarifs réduits aux étudiants. Les musées du costume accueillent volontiers l’étudiant styliste qui vient dessiner. Mais certains restreignent la possibilité de photographier les vêtements exposés. Vous apprendrez beaucoup en dessinant des vêtements… En vous forçant à regarder attentivement les proportions. La ligne et les méthodes de confection anciennes peut vous inspirer. De nombreux musées et collections, comme le Victoria and Albert Museum à Londres et le Costume Institute au Metropolitan Museum of Art à New York, ont de très bons sites Internet. Ils montrent les vêtements trop fragiles pour être exposés.